Qui suis-je ?

Elise Blanc, Psychologue clinicienne – Psychothérapeute

  • Diplômée de l’Ecole de Psychologues Praticiens de Paris. 
  • D.U Pratiques de genre : Education, médecine, psychanalyse et société
  • D.U Psycho-traumatologie – Criminologie 
  • Certificat Européen de Psychothérapie (CEP) en Analyse Transactionnelle.
  • Analyste transactionnelle CTA-P certifiée par l’EATA (European Association for Transactional Analysis)
  • Psycho-praticienne en Analyse Transactionnelle certifiée par la FF2P (Fédération Française de psychothérapie et psychanalyse)
  • EMDR (traitement des traumatismes)
  • ICV (Troubles anxieux – Dépression – Traumatismes – Troubles du comportement alimentaire – Addictions – Carences affectives, troubles de l’attachement)

Téléphone : 06 20 66 44 40   N° Adéli  929315232

Ma pratique est intégrative, elle s’appuie sur différentes méthodes psycho-thérapeutiques que j’utilise en fonction des besoins de chacun.e.s. Elle repose entre autres sur :
  • La psychothérapie humaniste. Ici, vous êtes au centre de la thérapie. Je suis en lien avec ma propre humanité que je mets la met à votre service. 
  • La psychothérapie existentielle : votre culture, vos valeurs, et vos modes de fonctionnement sont respectés et partagés de façon bienveillante, ils ne sont remis en question que si vous en exprimez le besoin. La culture et les grandes questions universelles, comme la mort, la liberté, la solitude, la recherche de sens, représentent des fondations qui organisent notre pensée et notre rapport au monde. Elles nous sont essentielles et participent au processus thérapeutique.
  • La systémie.  Nous faisons partie de plusieurs systèmes, la famille, la société, le dispositif thérapeutique… Les influences y sont multiples et réciproques. Si vous changez, votre environnement et vos relations changent aussi.
  • L’attachement et la régulation émotionnelle : nous ne cessons d’apprendre au cours de notre existence comment faire avec nos peurs, nos angoisses, nos tristesses ou nos colères et ce dès le plus jeune âge. Il s’agit d’un équilibre constamment questionné entre notre besoin de sécurité et notre besoin de vivre et d’explorer. Parfois, le besoin de sécurité n’a pas pu être comblé au moment de l’enfance, où nous en aurions eu le plus besoin, par le fait de l’indisponibilité des parents, de maltraitance, de négligences, ou de traumatismes intergénérationnels. De ce fait, la façon dont nous réagissons à nos émotions, à nos besoins de grandir et aux événements de notre vie s’en trouve perturbée. Un des objectifs de la psychothérapie pourrait être de venir réparer et retrouver cet équilibre dont nous avons besoin pour vivre et devenir pleinement qui nous sommes.
 
Articles :

Le genre : regards de psys

Résumé 

“Utiliser le genre comme outil d’analyse peut permettre au thérapeute de regarder le monde comme un Martien » : Élise Blanc nous invite à nous emparer d’un concept sociologique pour enrichir notre Parent culturel et ouvrir notre cadre de référence de psy sur la complexité de la construction d’une identité sexuée. Elle fait appel aux définitions de différents auteurs tels que Robert Stoller, Joan Wallach Scott, Vincent Bourseul. Elle aborde de manière historique le regard de la psychanalyse sur ce concept. Tout particulièrement, elle lève le voile sur un aspect méconnu de Freud souvent présenté comme misogyne”. F.H.

Comment le genre s’invite dans nos cabinets

Résumé 

“Cet article s’appuie sur les aspects théoriques développés dans la première partie : « Le genre, regard de psy » paru dans ce même numéro. « Il s’agit de construire une posture de thérapeute martien capable d’écouter et de comprendre nos patients dans des zones restées jusqu’à présent invisibles », écrit Élise Blanc à la fin de cette première partie. Cette posture est ici largement interrogée et analysée à l’aide de concepts d’analyse transactionnelle. Où mettre le curseur entre le sain, le pathologique et la norme ? Comment respecter la demande du patient en laissant de côté nos préjugés et croyances ? Comment concilier visée thérapeutique et éthique ? Une vignette clinique enrichit notre réflexion déjà bien sollicitée par le contenu de cet écrit.” F.H.

Article sur l’accompagnement d’une GPA

 Résumé

Un renvoi aux archaïsmes et aux questions fondamentales des origines, de la vie et de la mort